Actualités

Sélectionnez une catégorie :

Le 29 janvier 2015

Création d’entreprise : les aides auxquelles vous avez droit

Futurs entrepreneurs sachez qu’en matière de subventions, d’aides financières ou encore de prêts, la France est à même d’offrir de nombreuses ...

Futurs entrepreneurs sachez qu’en matière de subventions, d’aides financières ou encore de prêts, la France est à même d’offrir de nombreuses possibilités, encore faut-il savoir à qui s’adresser : réseaux d’accompagnement, acteurs régionaux, nationaux, privés…

 

Axecibles vous dresse un tour d’horizons des différentes aides auxquelles vous pouvez prétendre.

 

 

Le Prêt à la création d’entreprise

 

C’est un prêt sans garantie ni caution pour les projets ne dépassant 45 000 € de besoins en financement. Ce prêt d’un montant n’excédant pas 7 000 € sera obligatoirement couplé avec un financement bancaire.

 

Il faut pour cela s’adresser à votre banque ou à divers réseaux d’accompagnement : CCI, BGE, Réseau entreprendre, Initiative France…

 

 

Le Prêt d’honneur

 

Le prêt d’honneur présente plusieurs avantages : il est à taux zéro, sans garanties, ni caution et peut durer de 2 à 5 ans. La sélection pour ce prêt pouvant atteindre 8 000 €, délivré par Initiative France, Réseau entreprendre, BGE, est assez précise puisqu’il faut réaliser un dossier écrit puis oral devant un jury.

 

L’Accre

 

L’Aide aux chômeurs créateurs repreneurs d’entreprise, d’un montant variable n’est destinée qu’aux demandeurs d’emploi. Il s’agit d’une exonération de charges sociales sur la partie rémunération n’excédant pas 120% du Smic et ce durant 1 an.

 

Nacre

 

Le Nouvel accompagnement pour la création d’entreprise est un prêt sans intérêt réservé aux demandeurs d’emploi. Son montant varie de 1 000 à 10 000 €. Il est délivré par l’opérateur Nacre et est obligatoirement couplé à un financement bancaire.

 

Are et Arce

 

L’Aide au retour à l’emploi et l’aide à la reprise ou à la création d’entreprise sont délivrées par Pôle Emploi. Il faut donc être demandeur d’emploi pour pouvoir en bénéficier.

 

L’Are correspond à un maintien des allocations chômage pendant 15 mois et l’Arce est une aide sous forme de capital égal à 50 % du reliquat des allocations chômage.

 

Microcrédits et garanties

 

Les personnes exclues du système bancaire classique, les chômeurs et les allocataires des minima sociaux, peuvent faire une demande de microcrédit pouvant atteindre 10 000 € avec un taux d’intérêt de 6,78% à 7,78%.

 

Bip France et les fonds territoriaux de France Active peuvent offrir une garantie bancaire couvrant une partie du crédit.